Les Programmes scolaires de MADD Canada sensibilisent et protègent les jeunes

Les Programmes scolaires de MADD Canada transmettent des informations essentielles aux élèves et illustrent des pratiques exemplaires afin de les aider à comprendre le problème de la conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool et les drogues. Afin d’évaluer la capacité du programme à influer efficacement sur les comportements et les attitudes des élèves à l’égard de la conduite et de la consommation d’alcool et de drogues, des sondages ont été menés auprès de 6 548 élèves à la suite des présentations de « 24 heures », l’édition 2015-2016 du programme. Un sondage de suivi a été réalisé trois mois plus tard auprès de 846 élèves afin de mesurer l’évolution des opinions et des comportements. Les résultats des sondages indiquent que les Présentations scolaires de MADD Canada demeurent puissantes et enrichissantes.

Efficacité des messages

  • La majorité des élèves (87 %) sont de l’avis qu’il n’est jamais acceptable de boire, même un peu, avant de conduire.
  • La majorité des répondants au sondage mené après les présentations sont également de l’avis que la conduite d’un véhicule après la consommation d’alcool est susceptible d’entraîner des conséquences graves : collision (89 %), décès ou blessure (88 %), atteinte aux relations familiales (85 %), détection par la police (84 %), et atteinte aux relations avec les amis ou à la vie sociale (76 %). Les opinions exprimées au sondage de suivi étaient à peu près pareilles, et dans certains cas plus fermes, ce qui permet de conclure que les programmes ont un effet durable.
  • Les témoignages de victimes réelles de la conduite avec facultés affaiblies ont été identifiés comme étant le segment le plus influent de la présentation.
  • Les répondants étaient presque unanimes (97 %) pour dire qu’ils seraient en faveur du retour d’une présentation semblable l’an prochain.

Modification des comportements

  • Deux tiers des élèves (66 %) étaient de l’avis que la présentation offre un moyen efficace de modifier les comportements à l’égard de la conduite avec facultés affaiblies.
  • Immédiatement après la présentation, 75 % des élèves ont indiqué qu’ils planifient toujours un moyen de rentrer à la maison avant d’aller à une fête où il pourrait y avoir de l’alcool ou de la drogue, comparativement à 82 % au sondage de suivi.
  • Toutefois, les résultats confirment également que les attitudes à l’égard de la marijuana demeurent un défi. Bien que la plupart des élèves comprennent que la marijuana porte atteinte à la capacité de conduire, l’effet de cette drogue sur les capacités est perçu comme étant moindre que d’autres drogues comme la cocaïne et l’ecstasy.

Alimenter des discussions réfléchies

  • Immédiatement après les présentations, trois quarts des élèves (75 %) ont affirmé qu’il était probable qu’ils parlent de la présentation avec leur famille et leurs amis. Dans le sondage de suivi trois mois plus tard, deux tiers (68 %) des élèves ont confirmé qu’ils en avaient parlé avec leur famille et leurs amis.
PDF

Consultez le résumé du rapport.

PDF

Ce sondage a été réalisé par Environics Research Group, un chef de file canadien du secteur de l’étude de marché et des recherches en affaires publiques avec des bureaux à Toronto, Ottawa et Calgary. Pour de plus amples renseignements sur Environics, nous vous invitons à consulter son site Internet à cette adresse : www.environics.ca.

Pour toute question au sujet de cette étude, veuillez contacter Dawn Regan, directrice de l’exploitation, au 905-829-8805 ou au 1-800-655-6233, poste 223, ou par courriel à dregan@madd.ca.