Le Journal de Chambly
Le 22 novembre 2019

Pour la seconde année, Sylvain Forgues et sa conjointe Joyce Pinto s’impliquent au sein de l’Opération ruban rouge de l’organisme MADD Canada (les Mères contre l’alcool au volant). Cette campagne de sensibilisation vise la conduite sans les facultés affaiblies en cette période des Fêtes.

Un dossier familier, pour ce policier du Service de police de l’agglomération de Longueuil qui a fait de ce sujet sa spécialité. « Être impliqué auprès des victimes me donne un boost. C’est pourquoi j’essaie de faire de la sensibilisation. Les arrestations permettent de faire changer des comportements et de faire moins de victimes », soutient M. Forgues.

Le résident de Carignan est impliqué auprès de MADD Canada depuis environ cinq ans. Lui et sa conjointe sont les seuls du regroupement MADD en Montérégie, avec la division MADD Longueuil. « Ce n’est pas beaucoup connu dans le milieu francophone », dit-il.

L’organisme fait de la sensibilisation afin que les conducteurs ne prennent pas la route avec les facultés affaiblies, en plus d’apporter un soutien aux victimes. « On va toucher du bois, dit-il. Sur la Rive-Sud, secteur de Montréal, il y a peu d’accidents mortels ou ayant fait des blessés sérieux qui impliquent des conducteurs avec les facultés affaiblies », mentionne l‘agent à la section formation.

Ce fait ne diminue toutefois pas son intérêt à sensibiliser les conducteurs à être vigilants. En 2019, il y a encore des personnes qui conduisent leur voiture avec les facultés affaiblies par l’alcool ou la drogue, tel le cannabis, légalisé depuis un peu plus d’un an. « Il y a beaucoup de conducteurs qui prennent la chance. Un fait non négligeable est quand on a les facultés affaiblies, ça affecte notre jugement », relate-t-il.

« Il n’y a pas de raisons de prendre un risque. » – Sylvain Forgues

Campagne 911

D’ailleurs, avec son corps policier, il a lancé la Campagne 911. Celle-ci vise à sensibiliser les automobilistes qui en voient un autre conduire d’une façon qui s’apparente à une conduite avec les facultés affaiblies, en plus de les inciter à composer le 911. « Les gens peuvent appeler, ils ne dérangent pas. Si le policier ne réussit pas à localiser le véhicule, on enverra une lettre au conducteur lui indiquant qu’il aurait pu se faire arrêter », indique-t-il.

Cette pratique se fait dans d’autres provinces. Lui l’a initiée à Longueuil avec MADD en décembre 2017.

M. Forgues suggère d’avoir une solution avant de consommer, comme dormir chez la personne qui reçoit, laisser son auto et repartir en taxi ou désigner un chauffeur. « Il n’y a pas de raison de prendre un risque pour faire un ou deux kilomètres. C’est souvent là qu’arrivent les accidents, dans des endroits connus où l’on fait moins attention », soutient le policier.

Ruban rouge

L’Opération ruban rouge est une campagne intensive, de novembre à janvier, qui sensibilise les gens pendant le temps des Fêtes afin qu’ils ne conduisent pas avec les facultés affaiblies. Porter le ruban rouge correspond à prendre l’engagement de ne pas conduire avec les facultés affaiblies.

M. Forgues fait partie du comité de sécurité routière de la Ville de Carignan. Cette dernière fait la promotion de l’Opération ruban rouge, notamment sur ses panneaux d’affichage. « On est contents que la Ville de Carignan ait embarqué en l’affichant », soutient-il.

Les rubans rouges sont accompagnés d’une boîte de dons. Les sommes recueillies servent à aider les victimes. « Des victimes, il y en a un peu partout au Québec. Annuellement, MADD organise une soirée en leur honneur afin que leur mémoire soit préservée. Il ne faut pas les oublier », affirme M. Forgues.

Des rubans rouges sont offerts dans certains commerces, dont à l’accueil du Journal de Chambly. M. Forgues lance d’ailleurs un appel aux commerçants qui seraient intéressés. Les personnes qui souhaitent faire un don ou obtenir un ruban peuvent consulter la page Facebook ou le site Web de MADD Longueuil. Il est aussi possible de s’impliquer bénévolement dans l’organisation, qui est active toute l’année.